top of page
  • Photo du rédacteurMarion

Chaque escale est une arrivée... et un départ...


Cette fois-ci, c'est nous qu'Agadir a vus partir !


Mine de rien, elle nous aura gardés deux mois...

Deux mois que nous aurons bien investis ! Visite du Maroc (promis ! je ferai des flash back sur nos merveilleuses explorations et rencontres) et quelques travaux sur Eagle (il a notamment fait peau neuve en sellerie et par la même occasion changé de look puisque nous avons changé la couleur du tissu).

Deux mois qui nous aurons offert de très belles rencontres et des moments inoubliables : un Noël et un jour de l'an uniques avec les bateaux-copains, l'ambiance de la coupe du Monde avec les victoires des Marocains, nos courses entre mère et fille au petit marché du Talborjt et au souk El Had...


Ah ! les escales...


À chaque arrivée quelque part, en quelques jours, en quelques heures, on prend de nouveaux repères : c'est assez bluffant d'ailleurs, ce processus naturel vital, cette capacité innée. Et en deux mois à Agadir nous avons même pris de nouvelles habitudes, planté quelques racines, tissé quelques attaches.... Partir d'Agadir, partir du Maroc, a donc pris l'allure d'un petit déracinement... Nous l'avons regardée s'éloigner, et longuement nous lui avons dit au revoir et merci.



Chaque escale conjugue à la fois une arrivée et un départ, une rencontre et une séparation, un bonjour et un adieu, une adoption et une renonciation, un avant et un après...

Et la vie nomade nous impose sans cesse de quitter ce qui hier encore était inconnu et aujourd'hui ne l'est plus pour se lancer, une fois de plus, vers un nouvel inconnu, mais avec l'assurance à chaque fois grandie qu'il ne restera jamais bien longtemps inconnu, cet inconnu. Et à la peur de l'inconnu de s'éroder. Et à la confiance en la vie de s'affirmer. Et à l'envie d'explorer de se déployer encore davantage...

Décidément, quel instructeur le voyage ! Pour nous et pour nos enfants qui expérimentent et ancrent que l'inconnu n'est terrifiant que jusqu'à ce qu'on ose l'affronter, que l'humain est doué d'une adaptabilité rassurante...


Agadir nous a donc vu partir...

Et les Canaries arriver !


La traversée s'est bien passée . Nous prenons nos marques dans ce nouveau cadre qui promet de belles échappées ! Nous allons y rester un bon moment. Les prochaines semaines devraient me laisser plus de disponibilité pour partager et même pour rattraper mon retard dans les publications. C'est parti pour une nouvelle aventure !


Plein de bisous les équipiers !

 

Merci d'avoir lu cet article !


Il vous a plu, vous a été utile ? Nous vous invitons à rejoindre et à soutenir notre aventure en vous abonnant à nos pages sur les réseaux sociaux :

et à notre newsletter en bas de cette page.


Merci et à bientôt ! 🙏😀



Comentários


bottom of page