top of page
  • Photo du rédacteurMarion

Une longue escale aux Canaries


Bon, maintenant que nous sommes arrivés aux Canaries, c'est quoi le programme !?? Vous êtes souvent nombreux à me le demander...


Agathe et Ivan en bout de ponton face à Arrecife à Lanzarote

Pour commencer, il me semble utile de dresser un petit historique de nos projets de ces derniers mois...

Vous souvenez-vous ? : « En voilier, les projets s'écrivent sur le sable à marée basse... » disent les bateaux voyageurs. Eh bien nous l'avons vérifié tous les jours depuis l'achat d'Eagle ! C'est dire combien il nous faut sans arrêt les revisiter, les redessiner en permanence, nos projets, en fonction des contraintes internes, externes, des besoins des uns et des autres...


Au tout début, durant les mois de chantier sur Eagle, nous avions pour projet de descendre aux Canaries à l'automne et de faire la transat en fin d'année ou début 2023.


Mais après notre départ, en juin, en pleine phase de décompression, de découverte et d'adaptation à cette nouvelle vie, nous avons eu à encaisser une surprise difficile : notre ainée, Anne, s'est montrée super sensible aux mouvements du bateau et supportait mal les mouillages et les navigations.

Dur dur comme nouvelle quand on a tout plaqué pour embarquer sa famille dans ce nouveau mode de vie, sans date définie de fin...

Et comme elle rentrait en terminale, il allait lui falloir un minimum de confort pour travailler dans des conditions correctes : nous avons vite compris que nous devions revoir nos plans pour cette année, rester davantage au port qu'au mouillage (ce qui n'était pas prévu dans le budget ) et renoncer à la transat.


Après moultes tergiversations, nous avons ainsi changé nos plans une 1ère fois : nous resterions aux Canaries jusqu'à l'été. Après tout, nous avons tout plaqué et changé de vie sans date de retour (et sans savoir d'ailleurs si retour en France il y aura...) justement pour ne pas rajouter de contraintes à toutes celles que nous avons déjà... Nous ne sommes donc pas pressés, autant prendre le temps aux escales...


Étant un donné les mouillages peu nombreux et tous exposés à la houle donc remuants aux Canaries d'une part, et le besoin de stabilité d'Anne d'autre part, nous ne pouvions donc pas nous permettre d'arriver dans l'archipel avec le risque de nous retrouver au mouillage et donc sans une place de port garantie...


Mais en octobre dernier (lorsque nous étions à Gibraltar), tous les ports des Canaries nous disaient être saturés du fait du grand nombre de bateaux, apparemment particulièrement important cette année, qui se préparaient pour la transat. Nous avons donc changé nos plans une 2e fois et saisit cette opportunité pour trainer au Maroc où nous avons passé presque 3 mois !


Tout ça non pas à cause, mais grâce à Anne ! Merci Anne !

Il n'y a jamais aucun problèmes, mais que des opportunités ! Cette vision a changé ma vie ! Elle me permet systématiquement, face à des situations apparemment problématiques, d'accueillir ce qui est, et de saisir ce qui vient... Et elle se vérifie toujours...


Nous voilà donc depuis 3 semaines à Lanzarote où nous resterons jusqu'à juillet et profiterons de ce temps pour : 👉 Anne : travailler son bac dans la stabilité, 👉Moi : travailler notre projet pro nomade et nos projets associatifs grâce à cette stabilité ! 👉 Ivan : terminer de préparer Eagle pour le grand bleu.

Je prépare des posts spéciaux pour vous parler de tout cela plus en détail !


Ensuite nous descendrons tranquillement les Canaries, d'île en île, durant l'été, en prenant le temps.

Puis le projet, mais qui a de fortes chance de se faire ratisser par la marée , c'est de descendre à l'automne vers le Cap vert, le Sénégal, de sillonner les fleuves africains, puis de rejoindre le Brésil début 2024.

Affaire à suivre...


Qu'en dites-vous ? Vous nous suivez toujours les équipiers ?


Bonne journée à tous !! ❤️🍀



 

Merci d'avoir lu cet article !


Il vous a plu, vous a été utile ? Nous vous invitons à rejoindre et à soutenir notre aventure en vous abonnant à nos pages sur les réseaux sociaux :

et à notre newsletter en bas de cette page.


Merci et à bientôt ! 🙏😀



Comentarios


bottom of page